Index du forum Les rubriques Les vins Ă©trangers Les vins d'ailleurs

Cidre de glace - Suède

Messagepar JP Nieudan » Lun 25 DĂ©c 2017 20:15

Brännland Iscider 'Fatlagrad Barrique' 2015

La maison de cidre Brännland Cider porte le nom de sa contrée natale, tout près d’Umeå dans le nord de la Suède. Elle se trouve à 600 km au nord de Stockholm.
Andreas Sundgren Graniti a fondé Brännland Cider en 2010 avec la ferme intention de produire l’un des meilleurs cidres des glaces au monde. Lors de son premier millésime, un genre de test, il a produit 500 bouteilles et a, depuis, augmenté la production à 40 000 bouteilles. Brännland vend ses cidres majoritairement en Suède. L’exportation se développe très bien. Grâce aux récentes victoires lors de concours de dégustation internationaux et à de nombreuses récompenses, le producteur se rapproche petit à petit de son but ambitieux. Mais ce succès n’est pas le fruit du hasard : le maître de chai David Bruin est vigneron et œnologue diplômé. Il a appris son métier dans le Colorado et était responsable de la production de cidres des glaces auprès des célèbres producteurs américains 1911 Ciders et Speciality Ciders. Il est assisté par les conseils de Markus Lundén, autrefois vigneron du domaine allemand Georg Breuer dans la région du Rheingau. Pernilla Sundgren Graniti, l’épouse d’Andreas, s’occupe du marketing et du design typiquement suédois des bouteilles. Elle a développé avec la célèbre graphiste Ingegerd Råman le premier verre spécifique pour le cidre des glaces.

Le cidre de glace Brännland Iscider 'Fatlagrad Barrique' 2015 est produit à partir de diverses sortes de pommes : Åkerö, Alexander, Antonovka, Aroma, Belle de Boskoop, Cortland, Elisa, Isäter, Kvarnriset, Lobo, Mutsu, Rödluvan, Rubinola, Snövit, Säftsaholm et Wealthy en font partie. Les pommes restent sur l’arbre jusqu’à ce que l’hiver soit suffisamment avancé. Elles commencent alors à sécher en raison du froid et du vent. La récolte peut avoir lieu uniquement lorsque des températures entre -8°C et -15°C sont atteintes au moins pendant trois nuits consécutives.

Les pommes gelées sont alors concassées puis immédiatement pressées, de sorte que la teneur en eau n’accède pas au moût et afin d’obtenir un nectar doux et concentré. Jusqu’à dix kg de pommes sont nécessaires pour produire un litre de cidre des glaces. Pour le cidre habituel, deux kg suffisent. Le moût fermente pendant huit mois à basse température afin de conserver la fraîcheur des arômes de pomme. Ensuite, il est élevé pendant douze mois en barriques.

Dégusté sur un roquefort puis sur une crème anglaise aux fruits de la passion..

la robe est vieil or tirant sur l'orange
le nez est sur les pommes très mûres, le caramel, c'est plus doux qu'un cidre classique, plus complexe aussi
c'est bien fait en bouche, une pointe d'acidité qui compense la douceur du nectar, ce n'est pas pesant, une belle amplitude
la finale est longue et plaisante

jpierre
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8172
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Cidre de glace - Suède

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 25 DĂ©c 2017 20:50

Merci pour ce commentaire, Jean-Pierre.
Je ne savais pas que cela existait :oops:

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 4710
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Cidre de glace - Suède

Messagepar JP Nieudan » Mar 26 DĂ©c 2017 09:11

Bonjour Thierry

Je te rassure : moi non plus :)
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8172
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées


Retour vers Les vins d'ailleurs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité