Index du forum Les rubriques Divers

Les inclassables !

Defaut dans le vin? grîve saoûle domaine Perrault-Jadaud

Messagepar laurent7 » Ven 25 Sep 2015 11:13

J'ai eu l'occasion à plusieurs reprises de boire le « grîve saoûle 2010 » du domaine Perrault-Jadaud que j'ai toujours trouvé superbe. Vendredi passé au soir j'ouvre une bouteille qui me restait, je la laisse aérer par le goulot pendant 1h puis je me sers un verre et là tout de suite je ne sens pas la même odeur que d'habitude. N'étant pas un grand expert, je me demande d'abord si c'est bouchonné ou non, puis je goûte et même chose, un goût différent des autres fois. Le bouchon n'avait rien de spécial. Je précise que je n'avais rien mangé de contraire au vin avant. Je le passe en carafe puis le transfert en bouteille pour l'aérer d'avantage et même chose. Je décide de remettre le bouchon dessus et je la ramène le lendemain chez le caviste. Malheureusement je la ramène chaude. Je connais mon caviste qui est très fort dans son domaine et il me dit que le chenin est particulier, que les amères sont là, qu'il n'est pas du tout bouchonné, que la chaleur ne le met évidement pas en avance et que c'est peut-être une déviation aromatique mais rien qui soit réellement un défaut. Donc il me conseil quand c'est comme ça de remettre le bouchon dessus et de l'oublier 1 jour, parfois 3, 4. Ainsi j’ai attendu dimanche soir (une fois rafraîchie l'odeur était de nouveau là) et j'ai essayé de me concentrer sur ce que je sentais. J'avais l'impression d'avoir une légère odeur au nez et en bouche aussi de noix, ça me faisait un peu penser à un riesling de 7, 8 ans. Je vous écris juste pour essayer de comprendre ce que cela pourrait être pour apprendre. Vous me direz que sans l'avoir bu c'est difficile mais peut-être avez vous déjà eu le cas ou êtes vous habitué à ce genre de problème rencontrer avec certaines bouteilles de vins blancs. J’ai écris au domaine qui me précise :

« ce que je peux vous dire du 2010, c'est qu'il est actuellement dans une période de "fermeture" caractéristique des chenins et qui peut durer 2, 3 ou 4 ans : il renaîtra avec encore plus d'éclat et sa pleine maturité. Patience, donc... c'est le maître mot de ce cépage. »

Est-ce que cela pourrait être l’explication ?

Merci
laurent7
 
Messages: 87
Inscrit le: Sam 12 Oct 2013 11:39

Re: Defaut dans le vin? grîve saoûle domaine Perrault-Jadaud

Messagepar laurent7 » Mar 6 Oct 2015 19:49

Personne?
laurent7
 
Messages: 87
Inscrit le: Sam 12 Oct 2013 11:39

Re: Defaut dans le vin? grîve saoûle domaine Perrault-Jadaud

Messagepar JP Nieudan » Mar 6 Oct 2015 19:54

Désolé , je n'ai pas eu l'occasion de déguster des vins de ce domaine :(, mais l'explication que l'on t'a donné me semble cohérente
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8259
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Defaut dans le vin? grîve saoûle domaine Perrault-Jadaud

Messagepar laurent7 » Mar 6 Oct 2015 20:40

Merci
laurent7
 
Messages: 87
Inscrit le: Sam 12 Oct 2013 11:39

Re: Defaut dans le vin? grîve saoûle domaine Perrault-Jadaud

Messagepar Didier » Mer 7 Oct 2015 07:03

Je crois qu'Il faut faire confiance au vigneron qui connaît bien ce qu'il a élaboré, surtout d'ailleurs si tu as toujours aimé ces vins.
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4895
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10


Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité